Trips

Mont Kenya – En haut de la montagne de Dieu

Mont Kenya – En haut de la montagne de Dieu

Le mont Kenya est la deuxième plus haute montagne d’Afrique, après le Kilimandjaro. On estime qu’il a 2,5 thousands and thousands d’années, et le Kilimandjaro à 750 000 ans est vraiment un parvenu. Le temps a vraiment fait des ravages, et on pense que le sommet est passé de 6 500 m il y a des thousands and thousands d’années à 5 199 m aujourd’hui. La montagne est un volcan éteint, dont le bouchon forme ce qui est aujourd’hui la zone de pointe. Le cratère était il y a longtemps, fait à mort, par les brokers d’érosion infatigables de la nature.

Le mont Kenya est un spectacle grandiose qui domine les hauts plateaux du centre du Kenya. Il est peut-être compréhensible que le peuple Kikuyu qui réside sur ses pentes inférieures l’ait pensé digne de la demeure des dieux. Et cela encourage les gens de manière étrange. En 1943, Felice Benuzzi, un prisonnier de guerre italien détenu à Nanyuki au pied de la montagne, et deux compagnons, s’évadent et tentent d’escalader le sommet. Avec seulement quelques outils d’escalade faits à la principal, il a réussi à atteindre Level Lenana, le troisième plus haut sommet de la montagne.

Mais Benuzzi était au moins un alpiniste accompli. En 1988, l’équipe de secours du mont Kenya a découvert et récupéré un ancien du peuple Meru sur les hauteurs froides du pic Nelion (5 188 m). Seuls les specialists, avec l’équipement et les guides appropriés atteignent Nelion. Il a semblé inconscient de l’exploit qu’il avait accompli et a été perturbé par l’agitation de ses sauveteurs. Il a expliqué que sa mission était “d’aller à Dieu”. Il était équipé d’une manière que vous ne verrez recommandée dans aucun information – dans une seule couverture et des sandales ouvertes. Les animaux aussi font des choses bizarres : il y a quelques années, les corps gelés d’un singe léopard et d’un colobe ont été découverts à Nelion.

Le mont Kenya est situé à 180 km au nord de Nairobi. La montagne fait partie du parc nationwide du mont Kenya. Le parc est composé d’une zone protégée au-dessus de 3 200 m d’altitude, ainsi que de deux petits saillants culminant à 2 450 m le lengthy des sentiers Naro Moru et Sirimon. Il a été créé en 1949 et couvre une superficie de 715 km². Il est en outre entouré par la réserve nationale du mont Kenya, qui s’étend sur 2 075 km². Le parc a la particularité d’être à la fois un web site du patrimoine mondial et une réserve internationale de biosphère.

La montagne est composée de trois zones principales: la région des pics rocheux, la lande afro-alpine avec sa dispersion de végétation géante et les vastes pentes inférieures couvertes de forêts de montagne et de bambous. L’étonnante diversité écologique est l’un des attraits de ce géant. Les processus écologiques à l’origine de la flore afro-alpine en particulier intriguent les scientifiques. Il y a 81 espèces de plantes ici qui ne se trouvent nulle half ailleurs dans le monde.

Dans la zone forestière inférieure, il y a beaucoup d’animaux sauvages, notamment des buffles, des éléphants, des singes sykes et des guibs. Les animaux sont cependant généralement difficiles à voir. Plus haut, les animaux sont encore plus rares bien que des hyènes, des léopards, des buffles et des civettes aient été aperçus. Le seul animal que vous êtes vulnerable de voir dans la partie supérieure
zones alpines est le daman des rochers. Bien qu’il ait la taille d’un chat domestique, il ressemble davantage à un rat. Le daman des rochers apparemment humble a des mother and father puissants dans le règne animal et il compte l’éléphant comme son dad or mum biologique.

La montagne apparel chaque année plus de 30 000 passionnés. Level Lenana (4 985 m), le soi-disant sommet des randonneurs, peut être atteint par toute personne raisonnablement en forme et convenablement préparée. Le sommet a les sommets jumeaux de Batian (5 199 m) et Nelion (5 188 m), et n’est accessible qu’aux personnes ayant une expérience approach de l’alpinisme et de l’escalade. Cette montagne n’est pas facile à conquérir et chaque année pas plus de 100 grimpeurs atteignent les sommets jumeaux. Le mont Kenya est en fait considéré comme plus difficile techniquement que le haut Kilimandjaro (5 894 m). Mais ceux qui arrivent au sommet font l’expérience de certaines des meilleures escalades sur rocher et sur glace d’Afrique.

La montagne a de très nombreux followers et fascine surtout les grimpeurs methods. L’auteur et alpiniste, Rick Ridgeway – auteur des Sept Sommets, déclare que de toutes les montagnes du monde, c’est sa préférée. Halford Mackinder a planifié et dirigé la première expédition jamais enregistrée pour atteindre le sommet en 1899. Mais si l’on en croit l’aîné Meru mentionné ci-dessus, les habitants doivent avoir été au sommet de la montagne il y a longtemps. Le voyage de Mackinder fut un grand succès et son groupe découvrit de nombreuses espèces animales et végétales alors inconnues en Europe. Une nouvelle espèce de hibou grand-duc, par exemple, a été enregistrée pour la première fois par cette expédition et nommée par la suite d’après Mackinder.

Bien que le mont Kenya soit pratiquement sur l’équateur, vous trouverez de la neige et de la glace et même des glaciers. Cependant, au cours des cent années écoulées depuis que Mackinder a conquis la montagne, le nombre de glaciers est passé de 18 à seulement 7 qui subsistent aujourd’hui. Le coupable en est le changement climatique mondial qui s’est accéléré ces dernières années. Les scientifiques nous disent que pendant les périodes glaciaires, les grands glaciers atteignaient moins de 3 000 m. Aujourd’hui, le plus grand glacier est le glacier Lewis à 4 600 m. Le retrait continu des glaciers devrait avoir un affect négatif sur les écosystèmes en aval, sans parler de l’attrait paysager de la montagne.

Le mont Kenya est la supply de la rivière Tana, la plus grande rivière du Kenya, et a été pendant de nombreuses années considérée comme une supply d’eau inépuisable. Plus maintenant, la perte des glaciers et du couvert forestier a jeté le discrédit sur cette hypothèse. La perte de couvert forestier est particulièrement préoccupante, automotive elle est évitable. Remark sauver les forêts du mont Kenya intéresse depuis longtemps l’écologiste Wangari Maathai, lauréate du prix Nobel de la paix 2004. Elle est née sur les pentes inférieures de la montagne et a, au cours de sa vie, été témoin des changements à la montagne.

Vous pouvez atteindre le sommet en empruntant l’une des trois routes : Naro Moru, Sirimon et Chogoria. De bonnes routes vous mèneront de Nairobi à Naro Moru, Nanyuki et Chogoria – les villes de base de chacun des sentiers. Il existe des itinéraires alternatifs, mais la plupart sont tombés en désuétude et vous avez besoin de compétences de navigation et d’endurance supérieures pour les essayer. Cela comprend : Burguret, Meru, Kamweti et Timau. Il est fortement recommandé de s’en tenir aux trois itinéraires populaires. Mais si vous avez une bonne raison de faire autrement, ou même d’être le pionnier de votre propre itinéraire, vous devez vous inscrire auprès des autorités du parc.

La route Naro Moru s’approche de la montagne par l’ouest et est de loin la plus populaire. Le sentier est bien desservi par des cabanes de repos et constitue le moyen le plus rapide d’accéder aux sommets. C’est cependant la plus raide et les grimpeurs vulnérables au MAM (Mal Aigu des Montagnes) peuvent rencontrer des difficultés. La randonnée prendra 4 jours, mais vous pouvez opter pour une journée supplémentaire au sommet. Vous commencez par une marche assez raide de 5 heures de Park Gate à Met Station (3 050 m). C’est là que vous passez la première nuit et que vous vous acclimatez à l’air raréfié de la montagne.

Le lendemain est le plus lengthy et vous marcherez, sur des terrains variés, entre 8 et 10 heures. Vous passez la nuit au Mackinders Camp (4 200 m), à proximité de la zone des pics. Vous devriez vraiment vous coucher tôt ce jour-là. Très tôt le lendemain matin -2h00 est l’heure habituelle- vous partez à l’assaut de Level Lenana. La montagne est généralement dégagée le matin et orageuse l’après-midi. L’idée est donc que vous montiez et descendiez le sommet lorsque vous avez une bonne traction. C’est la partie de la randonnée où certains présentent des symptômes de maux liés à l’altitude.

Il vous faudra environ 5 heures pour atteindre Lenana. Ici, vous devez prendre des pictures pour montrer aux gens de chez vous remark vous vous êtes débrouillés au sommet de la montagne de Dieu. Ensuite, vous redescendez en 3 heures au Mackinders Camp pour le petit-déjeuner. Puis en remontant vers Teleki Valley by way of Camel Rocks, vous atteignez Met Station en environ 4 heures. Le repos nocturne est à Met Station, avant la descente finale vers Park Gate.

La route Sirimon a sa base à Nanyuki au nord de la montagne. L’itinéraire offre une escalade plus facile que le sentier Naro Moru et est également plus pittoresque. Il faut normalement 5 jours pour monter et descendre la montagne. Vous commencez par une marche de 3 à 4 heures à travers la forêt tropicale jusqu’à la nuit au camp Previous Moses (3 300 m). Le lendemain, après le petit-déjeuner, vous partez en randonnée à travers la lande et les vallées de Liki et Mackinder. Vous atteignez le camp de Shipton (4 200 m) après une randonnée de 6-7 heures. Vous y passez la nuit avant de partir très tôt le lendemain matin pour tenter Level Lenana.

La route Chogoria start à la ville du même nom à l’ouest de la montagne. C’est de loin la plus belle et la plus pittoresque des routes populaires. Vous profiterez de vues spectaculaires sur les cascades, les vallées, les tarns et les formations rocheuses accidentées. Mais le sentier n’est pas si populaire automotive c’est aussi le plus lengthy et donc le plus difficile. Il vous faudra 6 jours pour monter et descendre la montagne. Il n’y a pas de cabanes de service utilisables le lengthy du parcours et vous devez emporter une tente. Quel que soit l’itinéraire que vous empruntez, vous pouvez prolonger votre plaisir de ces hauteurs en prenant une journée pour faire le Summit Circuit Path.

Il est essential que vous preniez suffisamment d’eau – environ 4 à 6 litres par jour – pour éviter la déshydratation. La déshydratation vous rend plus vulnérable au mal des montagnes et à l’hypothermie. L’hypothermie est une baisse de la température corporelle et les symptômes comprennent la maladresse et la désorientation. Les victimes de la situation doivent être rapidement fournies avec un environnement chaud et sec. Au-dessus de 3 000 m, les niveaux d’oxygène diminuent et le mal de l’altitude guette le randonneur. C’est pourquoi une montée rapide n’est pas conseillée, automotive vous n’avez aucune possibilité de vous acclimater. Les symptômes du mal aigu des montagnes (MAM) sont des nausées, des maux de tête, de la fatigue et un malaise général. Vous devez toujours descendre à une altitude inférieure dès l’apparition des symptômes.

D’autres situations médicales plus graves qui peuvent survenir sont l’œdème pulmonaire de haute altitude (HAPE) et l’œdème cérébral de haute altitude (HACE). La venue de l’OPHA se traduit par une toux sèche et des difficultés respiratoires. L’OCHA se caractérise par des troubles de l’élocution, des maux de tête sévères et un comportement désorienté. L’OCHA et l’OPHA sont tous deux potentiellement mortels et vous devez toujours descendre à une altitude inférieure et vous faire soigner. Pour réduire les risques de mal des montagnes, il est conseillé de s’acclimater en passant une nuit supplémentaire près de Park Gate ou dans les refuges de montagne au-dessus de 4 000 m. Si vous tempérez votre zèle pour les sommets et faites une randonnée lente et sensée, vous apprécierez l’aventure et tout ira bien.

Vous aurez généralement besoin d’un information et de porteurs pour pouvoir vous concentrer sur la randonnée. Optez toujours pour ceux qui ont une expérience en haute altitude et qui sont accrédités par les autorités du parc. Ils connaîtront les itinéraires, et un bon vaut son pesant d’or, en cas de maladie et autres imprévus. Les porteurs assument les prices lourdes pendant que vous portez un sac à dos contenant des éléments essentiels tels que des vêtements chauds, une capacité de faire du feu, de la nourriture et des boissons, une lampe de poche et une trousse de premiers soins.

Le matériel que vous devez apporter comprend : des vêtements chauds, des bottes de randonnée imperméables, un vêtement de pluie, des sacs de couchage, des lampes de poche, des lunettes de soleil et des gants. De nombreux grimpeurs trouvent opportun d’acheter un Forfait escalade du mont Kenya afin de profiter de ceux qui ont des connaissances locales. Un tel forfait comprendra le transport, l’hébergement dans les refuges de montagne, les repas pendant l’ascension, les droits d’entrée au parc, les companies d’un information de montagne expérimenté, de porteurs et de cuisiniers.

La principale saison des pluies dans la région du Mont Kenya tombe de fin mars à juin, avec des pluies secondaires apparaissant de fin octobre à décembre. Vous pouvez gravir la montagne à tout second de l’année, mais la montée la plus confortable est réalisée pendant les mois secs de janvier et février et de juillet à octobre.

Après votre ascension, vous pourrez vous détendre dans certains des excellents hôtels et centres de villégiature de la région du mont Kenya. Avant de quitter le pays, prenez à cœur les sentiments de l’alpiniste italien Carlo Spinelli, qui a déclaré : “Je me considère comme un amoureux de la nature plus qu’un alpiniste, et pour cette raison, le Kenya a le meilleur de la montagne et de la nature sauvage”. Prenez le temps de voir la faune lors d’un safari au Kenya dans cette région ou dans d’autres events du pays.

#Mont #Kenya #haut #montagne #Dieu

Supply by Andrew Muigai

Related Articles

Back to top button